28 février 2019 Lettre N°59 – Décembre 2018

L’édito

de David Lizion

décembre 2018

L59_edit_dl
  • Un automne fringant

    A l’heure où tout semble s’opposer : espaces ruraux, périurbains et métropoles -  citadins, néoruraux et paysans, nous ne subissons finalement que nos propres contradictions, à force de vivre à côté de nos convictions. Cette situation éprouvante nous interpelle forcément et nous renverse tant personnellement que professionnellement. Les questions de renouveau, renouvellement, revitalisation ou reconquête tapissent le décor s’agissant de l’Aménagement de notre territoire. Nos professions nous poussent ainsi à nous interroger sur le fond, sur le sens aussi et sur la nécessité de questionner les postures, de bousculer les procédés, de revoir les ambitions inadaptées et même de dévier des voies tracées. Cette lettre automnale ne cèdera pas à la complaisance qui gagne suffisamment de terrain sur bien des plans. Samuel Léon relève dans son article les travers fréquents de la prospective démographique, exercice délicat et sensible dont les échecs parfois flagrants sont les témoins d’une confrontation souvent peu constructive entre les ambitions des uns et la réalité des territoires. Catherine Brown partage avec nous son point de vue s’agissant des phases de chantier nécessaires à la mutation ou au renouvellement des espaces urbains et qui impactent une partie de nos vies. Nos villes étant, par essence, imparfaites et inachevées, les chantiers méritent a fortiori une attention particulière. Nous donnons la parole à Christine Alba, urbaniste du commerce qui nous accompagne...

    Lire la suite